Edusismo.orgMaisonToitureLes aides du gouvernement pour faire la rénovation de sa toiture

Les aides du gouvernement pour faire la rénovation de sa toiture

Une autre lecture ?

Comment démousser sa toiture ?

Nettoyer et enlever la mousse sur le toit est...

Quel est le prix d’une toiture en ardoise ?

Le toit d'une maison est une partie très importante...

Comment bien entretenir la tôle de la toiture ?

Une toiture peut être conçue en plusieurs matières, parmi...

L’isolation des toitures est l’un des investissements les plus économes en énergie. Si votre budget est modéré ou très modéré, les subventions de l’ANAH contribuent ainsi à réunir jusqu’à 60% des fonds pour l’isolation des combles. Si vous êtes à la recherche de plus de détails et de plus d’informations à propos de ces aides, vous êtes donc au bon endroit. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les aides financières qu’offre l’ANAH tout au long de cet article.

L’ANAH : qu’est-ce que c’est ?

L’ANAH est une institution publique gérée par l’État. Son but est de favoriser la réhabilitation des maisons privées et anciennes afin de réduire la fracture sociale. À cet effet, l’ANAH apporte une aide financière à ceux qui ont un budget limité et aux copropriétés difficiles afin qu’ils puissent réaliser des travaux.

Ces travaux sont financés par divers mécanismes :

  • Habiter Mieux Sérénité contribue aux travaux d’amélioration énergétique ;
  • Vivre Sain et Vivre Serein aide à rénover les maisons ;
  • Aidez Easy Living à adapter la maison ou l’appartement aux personnes handicapées ou vieillissantes des occupants.

Pour bénéficier des aides de L’ANAH, certaines conditions doivent être remplies :

  • soumettre un document sur l’achèvement du logement ;
  • ce n’est qu’après la demande de subvention que les travaux commenceront ;
  • faire des travaux de 1 500 euros hors taxes minimum ;
  • respectez les limites des ressources disponibles sur le site-web de l’ANAH.

Les différentes aides de l’ANAH pour faire l’isolation de vos toitures

Si votre situation répond aux critères d’éligibilité ci-dessus, vous pouvez donc avoir les aides de l’ANNAH pour réaliser des travaux d’isolation sur le toit de votre maison.

  • Aide Habiter Mieux Sérénité : elle a été attribuée dans les budgets limitée et assure la défiscalisation du travail, avec un plafond de 10 000 euros. Le propriétaire peut cumuler cela avec une prime dans la limite de 2 000 euros. Pour ceux qui ont un salaire moyen, il couvre 35 % hors taxe de travail, plafonné à 7 000 euros et est cumulable avec un bonus Vivre Mieux pouvant aller jusqu’à 1 600 euros pour les personnes occupantes ;
  • Help Living Better : elle peut être utilisée pour convertir ou transformer des matériaux d’isolation de grenier. Pour les familles à très faibles revenus, son objectif est de financer 50 % de la charge de travail hors taxes dans la limite de 10 000 euros.

Comment procéder à une aide ANAH ?

Si vous avez déjà bénéficié de prêts à des taux zéro classiques, l’aide ANAH n’est pas accordée mais elle est compatible avec les prêts écologiques à taux zéro. Si le budget des subventions accordées par l’ANAH vient en déduction d’une innovation dans ce domaine, elles peuvent également être cumulées avec le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE). Elles ne sont pas cumulables avec les aides du dispositif Certificat d’Economie d’Energie (CEE) telles que Prime Energie ou Prime Isolation.

Pour bénéficier de ces aides, il faut déposer un dossier et ce n’est que quatre mois après que la décision de vous aider ou pas est prise. C’est donc une aide qui ne va pas de soi. Le montant de la subvention est déterminé en fonction de la recommandation de l’agence de services facultaires au moment où la décision est prise. Les taux de subvention indiqués (50 % et 35 %) sont les taux de subvention les plus élevés possibles. Selon les circonstances, les organes de décision locaux peuvent adopter des taux d’imposition plus bas. Une fois l’aide vérifiée, le demandeur doit être réalisé par des professionnels de la construction sur la base du projet soumis.