Edusismo.orgSantéCBDComment peut-on revendre du CBD en France ?

Comment peut-on revendre du CBD en France ?

Une autre lecture ?

Comment se faire prescrire du CBD ?

Vu les différents avantages dont les produits CBD font...

Comment utiliser la fleur de CBD ?

Le CBD fait beaucoup parler de lui ces dernières...

Quelles sont les utilisations et les effets des terpènes ?

Si vous venez tout juste d’intégrer le monde du...

Comment faire pour devenir revendeur de CBD ?

Le CBD est un sujet d'actualité, et ce, depuis...

Comment se passe la production de CBD en France ?

Malgré la légalisation de la commercialisation de certains produits...

Le CBD ainsi que tous les produits qui le contiennent connaissent depuis 2018 une forte montée sur le marché. En effet, plusieurs consommateurs s’y intéressent pour tous leurs bienfaits et vertus. On voit alors avec l’augmentation de la demande, celle de l’offre. Ainsi, beaucoup de magasins spécialisés en ligne et en physique en proposent. Et si vous êtes intéressés, ou bien simplement curieux par cette démarche, on vous explique le tout dans les lignes suivantes.

En quoi consiste le CBD ?

Il faut en effet avoir plus d’informations sur le produit à vendre avant toute chose. Le CBD serait alors un cannabinoïde appelé cannabidiol. Principale composante du cannabis, il vient juste après le plus fameux, les THC. Cependant, il n’offre pas du tout les mêmes effets stupéfiants et psychotropes. Mais plutôt des effets et des vertus relaxantes et thérapeutiques. Qui sont en effet très divers et variés, on peut alors citer les vertus anti-inflammatoires, celles antibactériennes et même antidépressives. Le CBD peut faire alors le substitut de plusieurs traitements médicamenteux ou bien un complément très efficace. Et si on venait à citer ses effets secondaires, on parlerait notamment d’un état de somnolence léger et d’un étourdissement bref. Mais aussi d’une aspérité buccale.

Quelle est la réglementation autour du CBD en France ?

Si les THC sont strictement interdites en France en étant inscrites dans la liste des substances classées comme stupéfiants. Suite à l’article du 22 février 1990. Le CBD est lui totalement légal en termes d’acquisition et de vente.

Le cannabis est connu de tous depuis des millénaires et notamment en France. Il est utilisé dans plusieurs bronches, on peut même citer le textile ou bien le bâtiment. Cependant, pour une consommation, il doit être contenu dans des variétés précises et autorisé par dérogation. Et cela en prenant compte la liste propre à l’Arrêté du 22 août 1990 portant application de l’article R.5132686 relatifs au code de la santé publique pour le cannabis. Qui stipulent en effet que les variétés de chanvre utilisées pour l’extraction du CBD doivent contenir au maximum un taux de THC de 0,2 %. Et que le produit final doit être sans THC intégralement.

Concernant les parties de la plante à utiliser pour l’extraction du CBD, il faut dire qu’un flou y règne. En effet, dans la loi seule la tige et des graines sont autorisées lors de cette démarche. Interdisant alors l’utilisation ou la vente directe des fleurs de chanvre. Cependant une ambiguïté est à noter dans la législation, puisque du moment que le produit vendu ne contient pas de CBD il est largement toléré.

Comment ouvrir une boutique et vendre du CBD en France ?

Comme l’ensemble des commerces, une inscription dans le Registre de Commerce et des sociétés est la seule mesure à prendre. Ainsi tous les shops spécialisés, les magasins de vapes qui en proposent et les buralistes n’ont réalisé aucune autre démarche administrative.

En effet toutes les restrictions ou bien conditions sont relatives aux produits vendus et leurs prévenances.

On retrouve alors pour le cas de La France, mais aussi des autres pays européens qui ont proposent, les conditions suivantes :

  • CBD extrait de variétés de cannabis autorisées
  • La moindre trace possible de THC dans le produit fini.
  • Exclusion de publicité sur le packaging du produit relevant les potentielles vertus médicinales du CBD.

Concernant les caractéristiques liées au revendeur, il est nécessaire de disposer d’un savoir profond sur la question. Il vous serait alors plus facile de vendre le CBD de la manière la plus adéquate. Éviter la désinformation dans ce genre de commerce est primordial, notamment concernant les dosages et les effets potentiels. Par exemple , si un client est un fumeur ou une fumeuse, lui proposer du e-liquide semble approprié. Alors que dans le cas d’une personne n’ayant jamais fumé, une huile serait plus propice.

Vous pourrez alors opter pour une formation de courte durée sur le sujet pour offrir un service sérieux et soucieux de votre future clientèle. Et avoir toutes les bases concernant les effets et les désagréments que présente cette substance. Tel que les effets secondaires cités au tout début. Sachant qu’un mélange avec un traitement médicamenteux sans consultation du médecin est strictement interdit. Ajoutant à cela le fait qu’une vente à un mineur de moins de 18 ans l’est aussi . Et pour finir, dans le cas des femmes enceintes, le vendeur est prié de déconseiller cela à la cliente.