Edusismo.orgFamilleQuelles sont les difficultés que subit une famille monoparentale ?

Quelles sont les difficultés que subit une famille monoparentale ?

Une autre lecture ?

Comment acheter une structure gonflable géante ?

Nous sommes à l'approche de l'été, vous travaillez dans...

Comment choisir votre table d’honneur pour votre mariage ?

Célébrer son union c’est tellement beau, en revanche, c’est...

Comment regarder un programme TV sur ordinateur ?

Si vous aimez regarder la télévision, mais que vous...

Quel est le prix d’une structure gonflable ?

Vous avez un jardin chez-vous et vous voulez acheter...

Quel réel rapport entre la monoparentalité suite à un divorce et la délinquance juvénile ?

Fortement contestée, la liaison entre les divorces, délinquances juvéniles...

Il existe de plus en plus de familles monoparentales en France. En effet, beaucoup de parents se retrouvent à élever seuls leurs enfants sans l’aide de personne et les femmes sont les plus touchées par cette problématique. C’est une situation difficile pour le parent et pour l’enfant, ces derniers doivent faire face aux problèmes financiers, au regard des autres et aux injustices.

Comment vivent les familles monoparentales aujourd’hui ?

Environ 20 % des familles en France sont monoparentales. Comme nous l’avons dit, dans la plupart des cas, on retrouve une femme, une maman à la tête de cette famille. Ces situations sont souvent dues à une séparation, voire un divorce ou un décès.

Avant, ces familles étaient victimes des regards des autres, on les pointait du doigt et on les jugeait surtout lorsque cela concerne une femme. Mais heureusement, les choses ont changé aujourd’hui, l’ouverture d’esprit s’est bien installée et la différence est de plus en plus acceptée. Toutefois, ces familles rencontrent beaucoup de difficultés et vivent souvent des soucis financiers. Pour les femmes, elles ont parfois du mal à trouver du boulot où on leur donne la possibilité de ne travailler qu’à mi-temps. Même s’il existe des aides pour les soutenir comme :

  • L’allocation familiale ;
  • Des avantages dans les crèches ou les cantines ;
  • La possibilité d’avoir un logement social.

Mais cela reste tout de même insuffisant, surtout pour les femmes qui subissent toujours l’inégalité de revenu avec les hommes.

Comment un seul parent peut faire vivre toute sa famille ?

La majorité des familles monoparentales rencontrent des difficultés financières et n’arrivent pas à arrondir leur fin de mois. Beaucoup de femmes témoignent du manque financier : entre l’école des enfants, la mutuelle, le téléphone, la nourriture et également le loyer, il est extrêmement difficile de faire face à ces soucis, cela devient alors une situation très angoissante pour ces personnes et elles passent leur temps à calculer, si elles ne veulent pas passer en zone rouge.

Les enfants ont besoin d’énormément d’attention et ont aussi besoin de beaucoup de choses : avoir une chambre à eux seuls, les équipements nécessaires, les affaires scolaires, une assurance-maladie, les imprévus, etc. Dieu sait à quel point c’est aujourd’hui difficile à toute personne de classe moyenne de joindre les deux bouts, alors on imagine ce qu’il en est pour les parents qui élèvent leurs enfants seuls, surtout s’ils en ont plusieurs.

Les cas où les papas ne paient pas de pension alimentaire

Il arrive également que certains pères refusent de payer leur pension alimentaire, c’est un cas qu’on rencontre très souvent. La maman se retrouve à compter qu’à ses propres ressources. Beaucoup de femmes se retrouvent à devoir à leurs anciens compagnons des sommes exorbitantes, mais qui ne seront jamais payées, si ces derniers ont un bon avocat. Justement, plusieurs de ces femmes dénoncent le fait qu’il y ait tout un secteur qui s’enrichit sur le dos des familles monoparentales, il y a les notaires, les médiateurs, les juges, les avocats, les banquiers, etc. Enfin, on retrouve toute une économie qui se développe surtout au nombre de divorces qui augmente chaque année. Le parent se retrouve seul à payer tous ces frais sans l’aide de personne pour espérer avoir un résultat positif.

Pour toutes ces raisons, les associations et les ligues qui luttent contre ce fléau font un appel urgent à l’État pour trouver à tout prix des solutions et aider ces personnes à au moins clôturer leur fin de mois ou même lorsqu’on leur attribue un logement, il faut qu’il soit adapté à toute la famille. Il faut arrêter également les inégalités et les discriminations. Le fait que la plupart de ces cas concernent majoritairement des femmes pousse réellement à réfléchir !