Edusismo.orgFamillePourquoi la majorité des parents à la tête d'une famille monoparentale sont...

Pourquoi la majorité des parents à la tête d’une famille monoparentale sont des femmes ?

Une autre lecture ?

Comment acheter une structure gonflable géante ?

Nous sommes à l'approche de l'été, vous travaillez dans...

Comment choisir votre table d’honneur pour votre mariage ?

Célébrer son union c’est tellement beau, en revanche, c’est...

Comment regarder un programme TV sur ordinateur ?

Si vous aimez regarder la télévision, mais que vous...

Quel est le prix d’une structure gonflable ?

Vous avez un jardin chez-vous et vous voulez acheter...

Quel réel rapport entre la monoparentalité suite à un divorce et la délinquance juvénile ?

Fortement contestée, la liaison entre les divorces, délinquances juvéniles...

Environ 23 % des familles françaises sont des familles monoparentales, et un peu plus de 80 % de ces parents sont des femmes qui élèvent seules leurs enfants. Cette étude a été faite à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme. Il existe peu d’aides pour ces mamans qui s’occupent seules de leur foyer ainsi que de leur enfant, d’autant plus que leur situation financière n’est pas évidente, elles rencontrent également quelques discriminations, notamment dans le milieu professionnel.

La pauvreté et la précarité que rencontrent les femmes à la tête d’une famille monoparentale

Beaucoup d’injustice existent dans ce monde, et ce, même de nos jours, l’inégalité hommes-femmes est toujours présente, notamment dans les revenus, les femmes qui élèvent seules leurs enfants en souffrent tout particulièrement. Environ 34,8 % de ces mamans sont en situation précaire. Ces dernières sont également très touchées par le chômage, ou bien ne sont employées qu’à temps partiel. Une étude a démontré que seulement 45 % des parents seuls ont un emploi stable à plein temps. Un chiffre beaucoup plus bas que pour les parents en couple. Ce type de situations doit cesser, il n’est plus possible que cela continue, il est impératif de trouver des solutions qui pourront améliorer les choses. Certes, il y a quelques aides sociales qui sont déjà prévues, mais elles sont terriblement insuffisantes.

La séparation est la cause principale des familles monoparentales

Depuis ces 15 dernières années, le nombre de familles monoparentales ne cesse d’augmenter et la majorité des parents qui élèvent seuls leurs enfants sont des femmes. Toutes les études qui ont été faites ces derniers temps montrent que beaucoup de femmes sont à la tête d’une famille monoparentale et en cause, une séparation (un divorce) ou un décès. Sachant également que le nombre de divorces augmente au fil des années, c’est donc relatif, plus de divorce implique plus de familles monoparentales. Des statistiques ont aussi été faites, elles ont prouvé que pour les parents qui se séparent avant la naissance de leur enfant, ils restent seuls pendant environ 7 ans, ce qui n’est pas rien. Les femmes sont les plus touchées et se retrouvent en isolement avec des problèmes psychologiques et de grandes difficultés financières.

Pourquoi le niveau d’étude est aussi une cause d’isolement pour les mamans seules ?

On a également remarqué que les diplômes avaient un impact sur l’augmentation des pourcentages de familles monoparentales et la solitude du parent. Beaucoup de femmes à la tête de familles monoparentales n’étaient pas diplômées, de plus, la plupart d’entre elles sont seules depuis plus de 10 ans. C’est la même chose pour les hommes qui élèvent seuls leurs enfants, même si on sait que c’est surtout les femmes qui en sont touchées. C’est donc ce manque de niveau d’étude chez ces femmes qui favorisent leur isolement et surtout la difficulté pour elles de faire des rencontres. Lorsqu’une maman est touchée par l’isolement, elle rencontre souvent des soucis d’ordre psychologique et le mieux est de se faire aider sans débourser d’argent, il existe des solutions comme :

  • les forums de discussion ;
  • les groupes de paroles ;
  • le suivi psychologique en ligne.

Ce type d’aides peut beaucoup leur servir, le fait d’être en contact avec d’autres femmes dans la même situation leur apporte un vrai soutien moral. Surtout pour celles qui ont des complexes par rapport à leur niveau d’étude ou leur manque de diplômes. Elles peuvent voir que même sans tout cela, il est possible de vivre heureux et de s’en sortir. Il ne faut jamais baisser les bras, l’important, c’est que les enfants soient stables et heureux et que les parents soient épanouis dans leur vie personnelle et professionnelle.