Edusismo.orgFamilleQuels types d'aides sont proposés par la CAF monoparentale ?

Quels types d’aides sont proposés par la CAF monoparentale ?

Une autre lecture ?

Comment acheter une structure gonflable géante ?

Nous sommes à l'approche de l'été, vous travaillez dans...

Comment choisir votre table d’honneur pour votre mariage ?

Célébrer son union c’est tellement beau, en revanche, c’est...

Comment regarder un programme TV sur ordinateur ?

Si vous aimez regarder la télévision, mais que vous...

Quel est le prix d’une structure gonflable ?

Vous avez un jardin chez-vous et vous voulez acheter...

Quel réel rapport entre la monoparentalité suite à un divorce et la délinquance juvénile ?

Fortement contestée, la liaison entre les divorces, délinquances juvéniles...

Élever des enfants seul(e), en tant que parent unique est une tâche bien plus compliquée qu’on ne le pense. Dans la majorité des cas, les familles monoparentales souffrent d’un problème de ressources, c’est le problème le plus récurrent, celui-ci, accompagné au chômage des parents concernés, rend les choses encore plus compliquées. Certaines aides sont disponibles face à des crises de ce type, surtout pour les jeunes parents solitaires qui ne s’en sortent vraiment pas. La CAF est là pour tendre la main aux familles monoparentales, elle leur offre des allocations pour les aider, surtout en période de difficulté et avec la crise sanitaire actuelle.

Quelles aides offre la CAF ?

En outre-mer, la CAF offre des allocations dès que le parent a un premier enfant. En métropole, les aides commencent après deux enfants. Bien sûr, des conditions doivent être validées pour que cela soit réalisé. Les prestations d’allocation sont aussi représentées par les composantes Paje (prestation d’accueil du jeune enfant). Ces prestations consistent à vous aider à offrir les meilleures conditions de vie pour votre enfant, par exemple, les congés parentaux ou le mode de garde. Par contre, deux prestations sont réservées aux familles monoparentales :

  • L’allocation de soutien familial ou ASF ;
  • Le revenu de solidarité active ou RSA.

Pour l’ASF, elle n’est offerte que sous certaines conditions bien précises. Les conditions concernent surtout les ressources, elles visent les parents qui vivent seuls avec un enfant âgé de moins de 20 ans. L’allocataire peut aussi en bénéficier, qu’il soit en couple en non, si celui-ci a adopté un enfant, ou l’accueille temporairement.

Il existe un cas exceptionnel cependant, si le parent est seul a la charge de son enfant, et que l’autre n’est pas acquitté de l’obligation d’entretien dans deux mois, dans cette situation, la CAF offre des services de l’ASF pendant 4 mois au parent concerné. Néanmoins, au bout de ces 4 mois, la personne doit avoir eu la pension alimentaire pour son enfant.

L’avance dans le cadre de la prestation de l’ASF de la CAF

Dans certaines situations, si l’autre parent ne s’acquitte pas et promet une pension alimentaire à l’autre parent, pendant deux mois, l’ASF peut être basculée en une avance sur la pension que vous attendez. La procédure suivante consiste à donner un mandat à la CAF pour qu’après la date limite, celle-ci engage une opération de recouvrement des ressources non payées par le parent qui ne respecte pas ses responsabilités. Dans le cas suivant, si le parent seul à des problèmes de ressources, il est possible de demander le revenu de solidarité active (RSA). L’allocation parent isolé est toujours une option de dernier recours que vous pouvez prendre, pour estimer si vous pouvez prétendre à ce type de revenus, vous pouvez estimer aussi des droits de RSA, en allant sur le site officiel caf.fr.

Quels cas annulent les allocations de la CAF ?

Pour les familles monoparentales, la CAF offre plusieurs allocations que nous avons expliquées en détail. Cependant, il est important de noter que toutes ces allocations ne sont pas indéfinies, sous certaines conditions et changements, ces droits peuvent tomber facilement. Dans le cadre de l’ASF, elle est automatiquement annulée si le parent seul se marie ou se remarie, s’il s’agit d’une situation de concubinage, ou même d’un PACS de l’allocataire. La seule exception à cette règle, c’est que si le parent vivant seul adopte ou accueille un enfant qui n’a aucune relation avec lui/elle, qui n’est pas le sien en d’autres termes. Bien sûr, pour plus d’informations, deux sites existent dans le but de s’informer sur l’ASF et la RSA, tous les deux présents sur les sites de la caf.fr.