Edusismo.orgFamilleQue faut-il savoir sur la monoparentalité selon l'INSEE ?

Que faut-il savoir sur la monoparentalité selon l’INSEE ?

Une autre lecture ?

Comment acheter une structure gonflable géante ?

Nous sommes à l'approche de l'été, vous travaillez dans...

Comment choisir votre table d’honneur pour votre mariage ?

Célébrer son union c’est tellement beau, en revanche, c’est...

Comment regarder un programme TV sur ordinateur ?

Si vous aimez regarder la télévision, mais que vous...

Quel est le prix d’une structure gonflable ?

Vous avez un jardin chez-vous et vous voulez acheter...

Quel réel rapport entre la monoparentalité suite à un divorce et la délinquance juvénile ?

Fortement contestée, la liaison entre les divorces, délinquances juvéniles...

Être en situation monoparentale s’avère très compliqué, que ce soit pour le parent qui a besoin d’aide mentale, de soutien financier, et de patience pour gérer son enfant, ou encore pour l’enfant qui se retrouve différent de ses camardes et qui peut développer des complexes. C’est une situation très déplaisante, d’ailleurs, l’INSEE a mené des recherches sur ce sujet, si cela vous intéresse, vous êtes sur le bon article, car nous allons vous parler des statistiques d’éducation monoparentale élaborées par l’INSEE.

Tout ce qu’il faut savoir sur la famille monoparentale selon INSEE

Les situations de familles monoparentales surviennent pour différentes raisons, néanmoins l’équipe de l’Observatoire de la Qualité de Vie au Travail, a estimé que dans la majorité des cas, on retrouve très peu d’hommes qui élèvent seuls leur enfant, en effet, on retrouve beaucoup plus de femmes qui gèrent ce type de situation, les statistiques élaborées par l’observatoire montrent qu’environ huit familles monoparentales sur dix sont des mamans qui élèvent seules leur enfant. Ce phénomène peut être causé soir par :

  • la séparation d’une famille ;
  • le décès précoce soit du père ou de la mère ;
  • l’adoption.

Il existe d’autres causes, mais celles citées au-dessus sont les principales, d’après l’INSEE, c’est au-delà de la quarantaine que la majorité des familles monoparentales se retrouvent à vivre cela. L’INSEE a aussi communiqué qu’en France, il y a en moyenne 2 familles monoparentales qui ont au moins 3 ans, malheureusement, ces derniers communiquent aussi que ce phénomène touche surtout les femmes indépendantes qui ont du travail, évidemment, ce genre de situation est très sensible, car pour travailler et gérer un enfant tout seul, c’est vraiment compliqué.

Quelles sont les statistiques des familles monoparentales selon l’INSEE ?

Par manque de chance, ce phénomène touche beaucoup plus les femmes que les hommes, en effet, c’est surtout les femmes qui travaillent qui se retrouvent face à cette situation, ce qui peut provoquer des troubles de développement chez l’enfant ainsi qu’une dégradation des revenues du parent en situation monoparentale. Selon l’INSEE, le niveau de vie se décrémente d’environ 19 % après le divorce, toutefois, bien que le niveau de vie chute d’environ 19 %, il y a toujours le père qui verse une pension alimentaire, du coup, le cas de divorce est le moins pénible à vivre pour la femme. Bien que ce soit plus conséquent pour les personnes veuves, d’après l’INSEE, le taux de vie se décrémente d’environ 10 % en moins que celui d’une personne divorcée, mais sachez que cela reste plus facile que pour les femmes célibataires qui travaillent et élèvent seules leur enfant, ces dernières peuvent même arriver à ne plus gérer entre leur travail et la maison et finissent par perdre leur emploi, ce qui ne fera qu’empirer leur situation.

Nos conseils pour mieux gérer sa monoparentalité au travail

Si vous êtes en situation monoparentale et que vous commencez à vous sentir perdu entre la gestion de la maison, celle de vos enfants ainsi que celle de votre travail, on vous recommande d’externaliser, d’en parler à autrui. Tâchez aussi de bien expliquer votre situation à votre supérieur, il pourra très bien comprendre votre cas et essayera à son tour d’être plus flexible avec vous. Il pourra adapter le travail en votre faveur, afin de vous faciliter la vie pour que vous puissiez trouver votre équilibre sans pour autant perdre votre emploi. On vous conseille d’essayer d’en parler avec vos enfants, tâchez de leur expliquer la situation et essayez dès que possible de prévoir des séances de yoga afin de vous aider à dégager la pression du quotidien pour vous concentrer sur le développement de votre enfant.