Edusismo.orgFamilleQue faut-il savoir au sujet du statut de la femme ?

Que faut-il savoir au sujet du statut de la femme ?

Une autre lecture ?

Comment acheter une structure gonflable géante ?

Nous sommes à l'approche de l'été, vous travaillez dans...

Comment choisir votre table d’honneur pour votre mariage ?

Célébrer son union c’est tellement beau, en revanche, c’est...

Comment regarder un programme TV sur ordinateur ?

Si vous aimez regarder la télévision, mais que vous...

Quel est le prix d’une structure gonflable ?

Vous avez un jardin chez-vous et vous voulez acheter...

Quel réel rapport entre la monoparentalité suite à un divorce et la délinquance juvénile ?

Fortement contestée, la liaison entre les divorces, délinquances juvéniles...

Selon des données de l’Insee datant de 2016, une femme est le parent principal dans 80 % des foyers monoparentaux. Gérard Neyrand et Patricia Rossi ont écrit un livre ayant comme titre : monoparentalité précaire et femme sujet ; celui-ci traite de la thématique de la femme en tant que monoparent, mais aussi de la maternité et du féminin dans le rôle de la paternité.

Prix de La Fondation Mustela décerné au livre

Malgré le fait que les règles en matière d’égalité des sexes ne cessent d’être modifiées, le nombre de foyers monoparentaux, principalement constitués de femmes qui s’occupent seules de leurs enfants, est en augmentation. Être le responsable de famille est d’autant plus difficile pour elles que l’instabilité économique (un tiers d’entre elles sont pauvres) se double d’une solitude et d’une fragilité psychologique.

Pour les psychismes individuels, cette évolution met en lumière le thème de la place des femmes dans la démocratie, ainsi que la maternité et le féminin et son rapport à la paternité. Elle nécessite un système de soutien qui ne soit pas seulement rentable, mais qui tienne également compte des facteurs sociaux et psychologiques. Dans cet ouvrage, les auteurs mêlent sociologie et psychanalyse pour décrire les complexités de ce dilemme social, mais ils examinent également comment les travailleurs sociaux pourraient mieux aider ces femmes chefs de famille. En 2004, la Fondation Mustela a décerné à cet ouvrage le Prix Mustela.

Résumé du livre “monoparentalité précaire et femme sujet”

La montée de la monoparentalité s’accompagne d’une augmentation de la précarité des mères qui élèvent seules leurs enfants. Cet ouvrage offre une réponse transversale (sociale et psychologique) aux nombreux problèmes que cette tendance pose aux analystes des processus sociaux et psychologiques ainsi qu’aux professionnels de la santé.

Gérard Neyrand est passionné par les thèmes de l’après-divorce, de la maternité et de la petite enfance. Patricia Rossi, est impliquée dans la conception et la mise en œuvre de dispositifs urbains liés à la maternité et à l’exclusion sociale. En vente à partir du 30 août 2007. Inspirant, cet ouvrage nous fait prendre conscience d’une thématique importante et nous pousse à nous poser des questions sur ce sujet par lequel nous sommes tous concernés et aux solutions que nous pouvons apporter à cette problématique.

Notice biographique des auteurs de “monoparentalité précaire et femme sujet”

Gérard Neyrand est sociologue et directeur du Cimerss à Bouc-Bel-Air. Il est professeur à l’université de Toulouse et sociologue. Il analyse les impacts des changements sociaux et familiaux sur les relations entre :

  • Les générations et les sexes ;
  • La conjugalité ;
  • Les rôles des enfants ;
  • La parentalité ;
  • Le rôle des programmes sociaux.

Patricia Rossi fait partie de la Société de Psychanalyse Freudienne et Psychanalyste à Marseille. Elle s’est engagée dans la formulation et la réalisation d’initiatives dans la ville liées à la parentalité et au combat contre l’exclusion sociale en tant que psychologue clinicienne de formation. Gerard Neyrand a écrit de nombreux autres livres qui tournent autour de la thématique de la femme et de la famille tels que : “L’enfant, la mère et la question du père : un bilan critique de l’évolution des savoirs sur la petite enfance paru en 2011”, “L’enfant face à la séparation des parents : une solution”, “la résidence alternée”, “Faire couple, une entreprise incertaine : tensions et paradoxes du couple moderne”, “Les couples mixtes et le divorce : le poids de la différence”, “Père, mère, des fonctions incertaines”, “Soutenir et contrôler les parents”, “Le dialogue familial”, “Reconstruire les liens familiaux : nouvelles pratiques sociales”, “Liberté, égalité, mixité conjugales : une sociologie du couple mixte”, mais aussi “Éveil et socialisation : la place des enfants dans les modes d’accueil” écrit avec Nathalie Fraïoli.